Louis Albert de Broglie : un personnage détonnant !

Le français, Louis-Albert de Broglie, est à la une de l’hebdomadaire portugais Visão

“Le prince français qui veut sauver Comporta”, une station balnéaire très chic à une heure au sud de Lisbonne.

De Broglie entend racheter, pour 400 millions d’euros, la Herdade da Comporta, un paradis agricole appartenant à la famille Espirito Santo, dernière dynastie bancaire du Portugal, dont l’empire s’est effondré en 2014, afin d’y implanter son projet Utopia. Celui-ci comporte des musées, des écoles alternatives et des centres d’innovation, et a pour ambition de devenir un exemple mondial de préservation environnementale.

Lire l'article en portugais -->

Qui est le prince Louis Albert de Broglie ?

Il est descendant d'une illustre famille comptant des politiciens, des académiciens, des physiciens Prix Nobel. Un «prince» énigmatique, une sorte de savant fou, d'aristo excentrique animé par une passion dévorante pour l'éducation et la préservation de la biodiversité, et une appétence à sensibiliser la population au développement durable. Il rêve - «très simplement» - de changer le monde pour un idéal de vie où la nature retrouverait toute sa place.

«On m'a souvent traité de cinglé, de fantaisiste», avoue-t-il. Quand il déambule pieds nus au bureau, quand il se baigne, en toutes saisons, dans un océan à 14°, au pied de sa maison de Comporta, au Portugal... mais surtout, quand il crée, il y a déjà vingt ans, un Conservatoire national de la tomate, lance des boutiques de jardinage ou rachète Deyrolle, institution spécialisée dans la taxidermie et l'édition de planches pédagogiques. Aujourd'hui, ses idées et son discours n'ont jamais été autant dans l'air du temps.

Lire la suite ici --> Le figaro - Le 10/12/2015 - Le Prince de la biodiversité - Par Alyette Debray-Mauduy

Il était banquier quand un jour son frère lui demande si il voulait racheter le Château de la Bourdaisière en Touraine,

un monument historique au cœur des châteaux de la Loire. Ils créent donc une hôtellerie de chambres d'hôtes au sein d'un parc de 60 ha avec des jardins. Aujourd'hui le château est devenu un lieu de loisirs, de découverte, de séminaires, etc. 

Ce qui intéressait Louis Albert dans ce jardin était d'y planter, dans le potager, des variétés anciennes. Cela est devenu une passion et il fait revivre des outils, des vêtements, des accessoires, etc. qui sont devenus une collection ! Puis l'idée est venue de créer une collection intitulée  "Le Prince Jardinier", quelque chose d'assez élégant et raffiné... 

Extrait de l'interview : Un conservatoire de la Tomate

"Mais je souhaitais aller plus loin que ça. 

Ma philosophie était de préserver la biodiversité. Je me suis ainsi intéressé, entre autres, à la tomate : J'ai créé un Conservatoire de la Tomate, en Touraine, avec 500 variétés. C'est devenu un exemple même de la raison pour laquelle le regard des gens est aussi désabusé sur ce que l'on mange au quotidien : La plupart du temps ce sont des tomates rouges, rondes, luisantes... mais sans saveur ! "

Louis-Albert de Broglie le Prince Jardinier | Portraits | Luxe Magazine - Juillet 2004

«Il faut retrouver la conscience de notre rapport au vivant»

Le prince jardinier est devenu «happy culteur». Pour le bonheur de tous, il rêve de voir s'épanouir une société du partage plus reliée à la nature, autonome et résiliente.

Quel jardinier n'aime pas faire des boutures de ses plus belles créations? Depuis que son château de la Bourdaisière, en Touraine, est devenu un lieu dédié à l'observation, la préservation et la transmission du «patrimoine de la terre», Louis Albert de Broglie sème ses idées , en France et à l’étranger, avec l’ambition de repenser à l’aménagement du territoire autour d’éco-systèmes interconnectés, intégrés, associant nature, art et éducation...

Par Laurence Haloche - Publié le 02/03/2018 - Le Figaro

Comporta et ses environs offrent un étonnant refuge, composé de plages, de dunes, de rizières et de forêts de pins. Sensations d'immensité et de liberté absolues. De quoi exalter l'imagination.

F, comme famille. La família Esperíto Santo passa maître dans la domestication du territoire. Elle acquit, dans les années 50, les 12 500 hectares qui composent la Herdade da Comporta, utilisée comme réserve de chasse exclusive. Considérée comme l’une des plus grandes dynasties de banquiers portugais, elle fit pourtant faillite en 2014. Si les vicissitudes financières eurent raison de cette lignée remontant au XIXe siècle, les efforts de la famille pour préserver l’environnement de la région furent malgré tout admirables.

B, comme bleu. Mille nuances, infinies et insaisissables. Le ciel, la mer, jusqu’aux encadrements des portes et des fenêtres des petites maisons traditionnelles. C’est évident, mais on se laisse surprendre à chaque fois. Puis vient le vert qui règne à l’intérieur des terres. Et, enfin, le blanc, celui présent dans la lumière, celui éclatant des façades et celui des cigognes installées sur toutes les cheminées de la région.

Extrait de "The good life" par Ina Chong - le 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Offers and bonuses by SkyBet at BettingY com

Un petit air de France au Portugal parmi ces boutiques, restaurants, bars, entreprises, asso...

  • Bayard - Milan jeunesse
    Bayard - Milan jeunesse
  • APPF
    APPF
  • Ler Devagar
    Ler Devagar
  • A Velha Gruta
    A Velha Gruta
  • InterNations
    InterNations
  • Poison d'amour
    Poison d'amour
  • Os Goliardos
    Os Goliardos
  • A Loja
    A Loja
  • Hippopotamus
    Hippopotamus
  • FaCE a FaCE
    FaCE a FaCE
  • Frédérique Dupuy
    Frédérique Dupuy
  • Lisbonne Stroumpfs
    Lisbonne Stroumpfs
  • AFNP
    AFNP
  • BCN
    BCN
  • Praline
    Praline
  • BATERIAS ONLINE
    BATERIAS ONLINE
  • Raffi's Bagels
    Raffi's Bagels
  • Marisa Transport
    Marisa Transport
  • A Velha Gruta
    A Velha Gruta
  • Sargo bar
    Sargo bar
  • Lugar Arte Take Away
    Lugar Arte Take Away
  • La Pétillante Mil sabores e Vinhos
    La Pétillante Mil sabores e Vinhos
  • Ondajazz
    Ondajazz
  • El Último Tango
    El Último Tango