Louis Albert de Broglie : un personnage détonnant !

Le français, Louis-Albert de Broglie, est à la une de l’hebdomadaire portugais Visão

“Le prince français qui veut sauver Comporta”, une station balnéaire très chic à une heure au sud de Lisbonne.

De Broglie entend racheter, pour 400 millions d’euros, la Herdade da Comporta, un paradis agricole appartenant à la famille Espirito Santo, dernière dynastie bancaire du Portugal, dont l’empire s’est effondré en 2014, afin d’y implanter son projet Utopia. Celui-ci comporte des musées, des écoles alternatives et des centres d’innovation, et a pour ambition de devenir un exemple mondial de préservation environnementale.

Lire l'article en portugais -->

Qui est le prince Louis Albert de Broglie ?

Il est descendant d'une illustre famille comptant des politiciens, des académiciens, des physiciens Prix Nobel. Un «prince» énigmatique, une sorte de savant fou, d'aristo excentrique animé par une passion dévorante pour l'éducation et la préservation de la biodiversité, et une appétence à sensibiliser la population au développement durable. Il rêve - «très simplement» - de changer le monde pour un idéal de vie où la nature retrouverait toute sa place.

«On m'a souvent traité de cinglé, de fantaisiste», avoue-t-il. Quand il déambule pieds nus au bureau, quand il se baigne, en toutes saisons, dans un océan à 14°, au pied de sa maison de Comporta, au Portugal... mais surtout, quand il crée, il y a déjà vingt ans, un Conservatoire national de la tomate, lance des boutiques de jardinage ou rachète Deyrolle, institution spécialisée dans la taxidermie et l'édition de planches pédagogiques. Aujourd'hui, ses idées et son discours n'ont jamais été autant dans l'air du temps.

Lire la suite ici --> Le figaro - Le 10/12/2015 - Le Prince de la biodiversité - Par Alyette Debray-Mauduy

Il était banquier quand un jour son frère lui demande si il voulait racheter le Château de la Bourdaisière en Touraine,

un monument historique au cœur des châteaux de la Loire. Ils créent donc une hôtellerie de chambres d'hôtes au sein d'un parc de 60 ha avec des jardins. Aujourd'hui le château est devenu un lieu de loisirs, de découverte, de séminaires, etc. 

Ce qui intéressait Louis Albert dans ce jardin était d'y planter, dans le potager, des variétés anciennes. Cela est devenu une passion et il fait revivre des outils, des vêtements, des accessoires, etc. qui sont devenus une collection ! Puis l'idée est venue de créer une collection intitulée  "Le Prince Jardinier", quelque chose d'assez élégant et raffiné... 

Extrait de l'interview : Un conservatoire de la Tomate

"Mais je souhaitais aller plus loin que ça. 

Ma philosophie était de préserver la biodiversité. Je me suis ainsi intéressé, entre autres, à la tomate : J'ai créé un Conservatoire de la Tomate, en Touraine, avec 500 variétés. C'est devenu un exemple même de la raison pour laquelle le regard des gens est aussi désabusé sur ce que l'on mange au quotidien : La plupart du temps ce sont des tomates rouges, rondes, luisantes... mais sans saveur ! "

Louis-Albert de Broglie le Prince Jardinier | Portraits | Luxe Magazine - Juillet 2004

«Il faut retrouver la conscience de notre rapport au vivant»

Le prince jardinier est devenu «happy culteur». Pour le bonheur de tous, il rêve de voir s'épanouir une société du partage plus reliée à la nature, autonome et résiliente.

Quel jardinier n'aime pas faire des boutures de ses plus belles créations? Depuis que son château de la Bourdaisière, en Touraine, est devenu un lieu dédié à l'observation, la préservation et la transmission du «patrimoine de la terre», Louis Albert de Broglie sème ses idées , en France et à l’étranger, avec l’ambition de repenser à l’aménagement du territoire autour d’éco-systèmes interconnectés, intégrés, associant nature, art et éducation...

Par Laurence Haloche - Publié le 02/03/2018 - Le Figaro

Comporta et ses environs offrent un étonnant refuge, composé de plages, de dunes, de rizières et de forêts de pins. Sensations d'immensité et de liberté absolues. De quoi exalter l'imagination.

F, comme famille. La família Esperíto Santo passa maître dans la domestication du territoire. Elle acquit, dans les années 50, les 12 500 hectares qui composent la Herdade da Comporta, utilisée comme réserve de chasse exclusive. Considérée comme l’une des plus grandes dynasties de banquiers portugais, elle fit pourtant faillite en 2014. Si les vicissitudes financières eurent raison de cette lignée remontant au XIXe siècle, les efforts de la famille pour préserver l’environnement de la région furent malgré tout admirables.

B, comme bleu. Mille nuances, infinies et insaisissables. Le ciel, la mer, jusqu’aux encadrements des portes et des fenêtres des petites maisons traditionnelles. C’est évident, mais on se laisse surprendre à chaque fois. Puis vient le vert qui règne à l’intérieur des terres. Et, enfin, le blanc, celui présent dans la lumière, celui éclatant des façades et celui des cigognes installées sur toutes les cheminées de la région.

Extrait de "The good life" par Ina Chong - le 

Lisbonne, la "Silicon Valley" européenne ?

Peut-être bientôt, pour le moment, nous pouvons en sentir les frémissements ! En effet, le portugal n'attire pas que les retraités, certaines entreprises s'y délocalisent ou y créent des filiales, les startups commencent aussi à s'y installer. Pour preuve sur ce nouveau site Frenchupers qui rassemble les entrepreneurs français de Lisbonne et Porto. 

Lisbonne accueille depuis 2016 « le Web Summit » ! Un évènement européen de référence pour le numérique, il rassemble plus de 1 000 startups, 500 conférenciers, 20 000 visiteurs professionnels. 

150 Start-up françaises étaient présentes sur le salon en novembre 2017 : LA FRENCH TECH 

La « French Tech » désigne tous ceux qui travaillent dans ou pour les start-up françaises en France ou à l’étranger. . (http://www.lafrenchtech.com/annuaire).  

FrenchUpers organisait  #TheFrenchNight une soirée pour rencontrer l'écosystème français basé à Lisbonne ainsi que les hubs, les communautés et métropoles FrenchTech présentes pour l’évènement.  

Antoine Lesecq est l'un des créateurs de French Upers qui regroupe les start-upers «francophones et francophiles» à Lisbonne

 

expatries francais au portugal

Commentaires sur les expatriés fiscaux au Portugal !

Renaud HADEF partage son opinion sur ces nouveaux expatriés français.

Il exprime bien haut ce que pense une grande partie des français vivant au Portugal depuis bien des années ! En voici quelques extraits :

Eldorado pour contribuables en fuite, ou bien réel havre de paix pour retraités en rupture de France ?

..."Avoir trimé toute une vie pour venir "planquer" son magot dans un pays que le coeur n'a pas choisi, n'est-ce pas la parfaite expression d'un échec ?

La Chambre de Commerce et d'Industrie Luso-Française

LA CCILF a son siège à Lisbonne et une délégation à Porto, donc dans les deux principaux pôles économiques du Portugal. La Chambre de commerce a pour but :

  • de favoriser le commerce bilatéral luso-français,
  • d'appuyer les entreprises membres et contribuer au développement d'affaires en proposant ses services aux entreprises intéressées par les marchés portugais et français.

Centre Français des Affaires

Le Centre Français des Affaires du CCILF propose une palette de solutions souples et évolutives aux sociétés qui souhaitent s’implanter au Portugal ou développer leur courant d’affaires :

L'IFP "retournera" bientôt au Palais de Santos

Vente de l'IFP - Traduction de l'article du PUBLICO (23.10.2014)

L'Institut Français du Portugal (IFP) abandonnera ses installations actuelles sur l´ Avenida Luís Bívar, à Lisbonne, qui est mis en vente – et se déplacer à l'ambassade de France, dans le Palais de Santos.

Le changement a été annoncé au PUBLICO par l'Ambassadeur M. Jean-François Blarel, qui, en même temps, a annoncé la fermeture de la délégation de l'IFP à Porto et du Consulat général de France dans cette ville, qui deviendra un consulat honoraire.

« Le souci d'optimiser en permanence la diffusion culturelle de la France au Portugal en correspondant de mieux en mieux aux nombreuses attentes du public dans ce domaine, » a été la justification donnée, par courriel, par le diplomate à ces mesures qui sont du ressort du ministère des affaires étrangères en France.

Une convention de non double-imposition signée par la France avec le Portugal devrait attirer les retraités français au pays du soleil

Le Portugal a publié le 3 août 2012 une circulaire révisant la fiscalité en vigueur pour les retraités étrangers. La mesure est entrée en vigueur le 1er janvier 2013. Depuis cette date, un retraité français peut ainsi bénéficier du statut spécial de "résident non-habituel" de sorte que, s’il vient s’installer au Portugal, sa pension sera totalement exonérée d’impôt sur le revenu !

La fiscalité au Portugal pour les français

L’association Français du Monde-ADFE  Portugal en partenariat avec Entreprendre.pt et Crystal finance vous propose :

Information Fiscalité au Portugal le mardi 16 avril :

Une réunion d’information est organisée afin d’informer les Français établis dans la région de Lisbonne sur les obligations fiscales et sur les spécificités de la convention fiscale entre la France et le Portugal.

Quelle déclaration? Quelles impositions? Droit et devoir?

Autant de réponses à vos questions sur le domaine fiscal au Portugal.

Cette réunion aura lieu à la médiathèque de l’IFP le mardi 16 avril de 18h30 à 20h30.
(Adresse : Institut français du Portugal Avenida Luís Bívar, 91 1050-143 Lisboa)

Pour plus d’informations, retrouvez l’évènement Facebook : Sur ce lien
Pour des raisons d’organisation, et en raison de places limitées, merci de nous confirmer votre présence par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone 910 498 437.

Portugal: le rétro, une industrie qui ne connaît plus la crise

LISBONNE — Boîtes de sardines, serviettes brodées à la main ou savonnettes d'antan sont devenus des souvenirs ultra tendance du Portugal, très prisés des stars américaines comme des touristes, grâce à une poignée d'entrepreneurs qui ont relancé un savoir-faire longtemps ignoré.

"Les Américains ont MacDo, nous, on a les conserves de poissons"

  • 1
  • 2
Offers and bonuses by SkyBet at BettingY com

Un petit air de France au Portugal parmi ces boutiques, restaurants, bars, entreprises, asso...

  • Bayard - Milan jeunesse
    Bayard - Milan jeunesse
  • Ondajazz
    Ondajazz
  • Sargo bar
    Sargo bar
  • Français du monde (ADFE)
    Français du monde (ADFE)
  • Café Tati
    Café Tati
  • Aurore catering Lisboa
    Aurore catering Lisboa
  • Lisbonne Stroumpfs
    Lisbonne Stroumpfs
  • Novamesa
    Novamesa
  • Vinologia
    Vinologia
  • Myriam Ouaki
    Myriam Ouaki
  • Transports R. Machado
    Transports R. Machado
  • Restaurant ADLIB
    Restaurant ADLIB
  • Atelier São Vicente
    Atelier São Vicente
  • Le Rendez-Vous
    Le Rendez-Vous
  • IFP
    IFP
  • Lisbonne Stroumpfs
    Lisbonne Stroumpfs
  • Lisbonne Autrement
    Lisbonne Autrement
  • El Último Tango
    El Último Tango
  • Claras em Castelo
    Claras em Castelo
  • Café Tati
    Café Tati
  • Bricoleur & Gentleman
    Bricoleur & Gentleman
  • Lycée Charles Lepierre
    Lycée Charles Lepierre
  • Ambassade de france
    Ambassade de france
  • Sargo bar
    Sargo bar