Dictionnaire Insolite de Lisbonne

Dictionnaire Insolite de Lisbonne

Camille De La Rochère a vécu 4 ans à Lisbonne. Aujourd'hui elle habite à Genève d'où elle a écrit le "Dictionnaire insolite de Lisbonne"...

Camille de la Rochère a travaillé à Paris dans la communication et dans l'édition puis elle est devenue une voyageuse s'expatriant environ tous les 2 ans. 
Elle est journaliste web, rédactrice pour des magazines de décoration, auteure de nouvelles comme "L'Usurpeintre" publiée par WEBSTORY et mère de 4 enfants.
Camille de la Rochère aime le théâtre, l'écriture… Certains Lisboètes ont pu la découvrir en tant que comédienne, sur la scène de l'IFP.

Elle découvre la collection Dictionnaire insolite lors d'un voyage au Vietnam et décide de contacter l'éditeur. Celui-ci cherche justement un auteur pour Lisbonne… Camille pense avoir assez de matière pour écrire ce livre. En effet elle avait créé "Lisbalade" : un groupe conduit par une guide pour découvrir Lisbonne à travers 25 balades insolites.

Qu'est-ce le "Dictionnaire Insolite de Lisbonne" ?

Ce sont 184 mots (Espion, Alfacinha, Beco do Chão Salgado, Bica, Azul, Saudade, Bacalhau, Azulejos) qui dévoilent des informations insolites sur Lisbonne, son histoire, ses spécialités gastronomiques... Cet ouvrage offre une lecture complémentaire aux guides classiques, un regard poétique sur Lisbonne et ses ambiances. Et même les Lisboètes découvriront surement beaucoup de choses sur leur ville...


Exemples de définitions : 
LX type : une nouvelle typographie inspirée des dessins créés par les fils du tramway dans le ciel de Lisbonne.

Barbier, Odete e Antonio : des lieux vintage au charme désuet.

Ville blanche :

Repris par le cinéaste Alain Tanner, ce surnom donné à Lisbonne fait référence à la pâleur éclatante de la pierre de Lioz sur laquelle se reflète le soleil. Oscillant entre crème, beige et rose pâle, ce calcaire rare commença à se former dans la région il y a 97 millions d’années. Résistant aux chocs, à l’humidité, à l’érosion, il est utilisé pour de nombreux monuments de la capitale. Les fines veines magmatiques dessinées par des coquillages fossilisés sur les dalles de la cathédrale Santa Maria Maior*, renvoient au temps des dinosaures. Le monastère des Hiéronymites, la tour de Belém, la gare du Rossio, les arcades de Terreiro do Paço, le monastère São Vicente de Fora, la basilique d’Estrela, l’aqueduc des Eaux Libres*, le Pavillon de la Connaissance, le Centre culturel de Belém (CCB)... Longue est la liste des édifices portant ces stigmates antédiluviens. Homme d’état avisé, le marquis de Pombal* utilisa sans modération cette pedra real (pierre royale) pour reconstruire la ville dévastée par le tremblement de terre* de 1755. Pourtant, peu de Lisboètes savent que l’ère jurassique habite Lisbonne.

Dictionnaire insolite de Lisbonne édité par Cosmopole, paru en juin 2015, disponible dans le magasin A Vida Portuguesa.

Acheter en ligne à la FNAC
Dictionnaire Insolite de Lisbonne de Camille De La Rochère

  • Vues: 7062

Commentaires   

0 #1 Camille 09-10-2015 14:12
Un grand merci pour cet article ! Je me permets d'y apporter qqs rectifications : je n'ai pas été chanteuse à l'IFP, seulement comédienne. Il n'y a pas de définition intitulée "salgado" mais "beco do chao salgado". Ce dictionnaire insolite n'est pas réservé qu'aux touristes, il s'adresse aussi à tous les Lisboètes francophones (et ils sont nombreux !).
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Joomla Extensions