galette des rois portugaise

BOLO REI - La galette des rois

Selon la tradition, le Bolo Rei doit être accompagné de deux surprises : une fêve et un cadeau. Il est servi entre Noël et l'épiphanie : le 6 janvier qui est le jour des rois (Dia dos reis).

Cette tradition s'est inspirée de notre coutume française qui date du XIVe siècle. La Galette des Rois symbolise la rencontre du petit Jésus avec les rois mages. Depuis cette visite par les chrétiens, chaque premier dimanche de janvier les familles se réunissent pour désigner à l'aide d'une fève glissée dans la Galette des Rois un roi ou une reine.

La Galette des Rois fait aussi référence à l'épiphanie. L'épiphanie est un mot d'origine grecque composés de deux mots épi (sur) et phanéiä (révélation). Dans l'histoire la Galette des Rois était partagée en autant de portions que de personnes avec une part restante pour le premier pauvre qui se présentait.

La version portugaise de la galette, dont l’origine remonte au XIXè siècle, est un gâteau qui a l’aspect d’une couronne : il est rond, brillant, doré, avec un grand trou au centre, et des fruits confits et des fruits secs en garniture.

Celui qui recevra la fêve aura sa bonne étoile pendant l’année suivante et devra payer le bolo de l'année suivante. Celui qui recevra le cadeau donnera de la richesse à tous les gens qu’il rencontrera.

La légende du gâteau des Rois

Il était une fois trois Rois Mages qui allaient apporter leurs présents à l’enfant Jésus.
Les Rois cheminaient en se disputant car chacun désirait offrir son cadeau le premier.
Les Rois rencontrèrent une vieille femme et celle-ci leur demanda :
- Pour quelle raison vous disputez-vous ainsi ?
Ils répondirent :
- Parce que chacun de nous veut offrir son présent le premier au petit Jésus.
La vieille femme dit :
- Je vais faire un gâteau et je reviens.
Un peu plus tard...
Voici un gâteau des rois. A l’intérieur, il y a une surprise et une fève. Celui à qui reviendra la surprise sera le premier à donner son offrande à l’Enfant Jésus. Et celui à qui reviendra la fève sera le dernier.
Les Rois acquiescèrent, chacun mangea une part du gâteau.
La surprise revint au Roi qui portait l’Or, et la fève, à celui qui portait la myrrhe.
Lorsqu’ils arrivèrent auprès de l’Enfant Jésus, ils lui offrirent leurs présents.
Le premier fut celui qui apportait l’Or, le deuxième, celui qui apportait l’Encens et le dernier celui qui apportait la Myrrhe."

Commentaires   

 
+1 #1 Ruben Portugal.fr 24-06-2013 21:21
Je découvre tout à fait par hasard votre site dont le contenu est excellent. Ayant moi même vécu 7 ans à Lisboa et accessoirement étant éditeur du site www.portugal.fr, j'ai été ravi de lire cet article qui me rappelle de bons souvenirs. Si vous le souhaitez je peux vous ouvrir une rubrique "la france au Portugal" sur portugal.fr. Vous avez mon mail.
Amicalement. Ruben
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Offers and bonuses by SkyBet at BettingY com

Un petit air de France au Portugal parmi ces boutiques, restaurants, bars, entreprises, asso...

  • Hippopotamus
    Hippopotamus
  • Restaurant ADLIB
    Restaurant ADLIB
  • O Prazer do Cão
    O Prazer do Cão
  • Planet Surf Portugal
    Planet Surf Portugal
  • Norauto
    Norauto
  • LISBONNE ÂME & SECRETS
    LISBONNE ÂME & SECRETS
  • Arte & Línguas
    Arte & Línguas
  • Pão de Canela
    Pão de Canela
  • Les framboètes
    Les framboètes
  • Lycée Charles Lepierre
    Lycée Charles Lepierre
  • Monceau fleurs
    Monceau fleurs
  • A Velha Gruta
    A Velha Gruta
  • L'escale par Praline
    L'escale par Praline
  • Poison d'amour
    Poison d'amour
  • Wine Time
    Wine Time
  • Bayard - Milan jeunesse
    Bayard - Milan jeunesse
  • Monceau fleurs
    Monceau fleurs
  • UFE
    UFE
  • Eric Kayser
    Eric Kayser
  • Arte & Línguas
    Arte & Línguas
  • Cinéma São Jorge
    Cinéma São Jorge
  • FaCE a FaCE
    FaCE a FaCE
  • El Último Tango
    El Último Tango
  • Bonjour Lisbonne
    Bonjour Lisbonne